• Prévention des traumatismes crâniens

    Il est bien de connaître et d'appliquer les techniques de réadaptation pour améliorer la vie des personnes atteintes d'un traumtisme crânien mais il est encore préférable de les prévenir.

    Prévention des traumatismes crâniensUn traumatisme crânien (TC) peut être engendré de différentes façons et à différents degrés de sévérité. Le TC léger, aussi connu sous le nom de commotion cérébrale, est celui que l’on rencontre le plus souvent, particulièrement chez les sportifs comme au hockey ou en boxe. Un traumatisme crânien peut également arriver lors d’un accident de travail ou un accident de la route.

    La meilleure prévention d’un traumatisme cranio-cérébral est le port d’un casque de protection lors d’une activité comportant des risques de chocs violents (comme le vélo, la moto, le football, les arts martiaux, etc.). Après avoir subit un premier traumatisme crânien, les risques d’en engendrer un autre sont plus élevés qu’une personne n’en ayant jamais subit, donc, la prévention se doit être encore plus présente. Alors, protégez-vous la tête!

    Référence : Réalisé et validé en collaboration avec des professionnels de la santé sous la direction du Dr Anne Richard, Traumatisme crânien : les sportifs doivent éviter le risque d'une deuxième commotion.

    Cet article met fin à ce blogue sur les traumatismes crâniens et les activités physiques adaptées. Pour toutes informations supplémentaires ou commentaires pertinents, vous pouvez m’écrire dans les espaces prévues à cette fin et/ou référez-vous aux sources mises au bas de chaque article.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :